FORUM FÉMININ DU QUÉBEC POUR LES QUÉBÉCOISES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les cours d'eau sous haute surveillance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bergère
Femme d'or de Féminibec
Femme d'or de Féminibec


Féminin
Nombre de messages : 3006
Age : 67
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Science de l\'être
Humeur : Amicale
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Les cours d'eau sous haute surveillance   Mar 30 Déc - 15:34:51



(Huntingdon) «La rivière est anormalement haute. J'ai attaché mon quai de peur qu'il parte à la dérive», lance Michel Glaude, rencontré hier sur le vaste terrain de sa résidence, nichée en bordure de la rivière Châteauguay, aux limites de Huntingdon, en Montérégie.L'homme s'affairait à déposer dans une vieille brouette les branches arrachées la veille par les violentes bourrasques qui ont balayé le secteur. «On y a goûté! La toile de l'abri Tempo a volé jusque dans la piscine», ajoute M. Glaude, en montrant la structure métallique sans toile. Au bout de son terrain, la rivière, trop large en cette saison, a un fort débit. Des embâcles de glace se sont formés près de la rive, ce qui a pour effet de refouler l'eau sur les terrains.

Le redoux des derniers jours a donné un visage printanier au paysage. La rivière Châteauguay qui sort de son lit est d'ailleurs un spectacle typique à la fonte des neiges. À l'aube du mois de janvier, c'est plutôt rare. «L'eau a encore monté par rapport à hier. Elle est au même niveau que le terrain», constate le riverain. Sur la berge, une partie de son terrain de volleyball est submergée.Des rivières à l'oeilLa rivière Châteauguay est au nombre de la demi-douzaine de cours d'eau placés sous haute surveillance par la Sécurité civile du Québec. En Montérégie, on a aussi à l'oeil les rivières des Anglais et l'Acadie.Même si l'avertissement de forte crue a été levé au cours de la journée, les autorités demeuraient vigilantes.

Les riverains de Huntingdon sont aux premières loges pour témoigner de la hausse du niveau de l'eau, même si aucune inondation n'a été signalée.Par la fenêtre du Pub des Longs Rapides, on apercevait la rivière couler à grande vitesse, au pied des chutes, à l'ombre du vieux moulin Henderson. La scène est inhabituelle pour l'employée Diane Charbonneau et la poignée de clients du resto-bar. «D'habitude, l'eau de la rivière est gelée jusqu'aux chutes», explique Mme Charbonneau, dont la cave est régulièrement inondée au printemps. «Je n'ai pas une goutte d'eau encore», se réjouit l'employée.Ailleurs au Québec, les rivières Yamaska - dans le secteur de Saint-Hyacinthe et Farnham -, Coaticook et au Saumon - en Estrie - sont aussi dans la ligne de mire des autorités. «Les rivières Chaudières, des Prairies et des Mille-Îles sont aussi sous surveillance», soulignait en matinée Lisa Carroll, de la Sécurité civile du Québec.

Du côté d'Environnement Canada, on explique que ces redoux sont de plus en plus fréquents en plein hiver. «Depuis 10, 15 ans, les fluctuations entre des températures au-dessus et au-dessous de zéro deviennent la norme. Il y a en a eu plusieurs en décembre», observe le météorologue René Héroux. Selon lui, ces variations météorologiques sont «cohérentes» avec le réchauffement climatique.

Vents violents

Les vents violents qui ont fouetté le Québec dimanche ont plongé des milliers de foyers dans le noir. Hier après-midi, près de 30 000 abonnés étaient toujours privés de courant, la plupart dans la région de Charlevoix, où une ligne d'approvisionnement a été endommagée par les fortes bourrasques.Les vents ont soufflé à environ 100 km à l'heure à certains endroits.À Vaudreuil, un tout nouveau lotissement a subi les contrecoups de ces puissantes rafales. Des bardeaux ont décollé des toits, des morceaux de revêtement en vinyle ont été arrachés des murs et même un cabanon a été renversé par la force des vents. Au total, 18 maisons neuves ont été touchées.Hier, le calme était revenu après la tempête. Des débris de toutes sortes jonchaient les terrains et la rue. Les propriétaires faisaient l'inventaire des dégâts. «C'était complètement fou, épeurant même. Les débris volaient dans tous les sens», raconte Cristian Sturzu, rencontré devant chez lui. «On avait l'impression que le toit voulait partir», renchérit son voisin, Steve Choquette.

Pour leur part, Marc Gaudreault et sa femme ne s'attendaient pas à une telle scène de désolation à leur retour de vacances au Saguenay. «Une partie du mur a arraché dès notre arrivée, on a dû garer les voitures deux rues plus loin à cause des débris», explique M. Gaudreault. «C'était un vrai cirque, ici. Les gens venaient voir, la gueule à terre, et ils ne croyaient pas ce qu'ils voyaient», résume M. Choquette. 

Hugo Meunier / La Presse

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les cours d'eau sous haute surveillance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ALBUM PHOTOS DE COURS - ÉCOLE DE NAVIGATION SOUS MARINE
» École nationale des sous-officiers d'active
» Taser X26 : la police française sous haute tension
» Attestation ALD en cours de traitement sous Véga
» Cours & exercices "pourvoi de poste"+ divers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum de débats :: Actualités à la UNE :: Les grands évènements-
Sauter vers:  

toutMontreal.com 

ref multi-annuaires: Annuaire Automatique - Annuaire Categorille - Annuaire Andrimont - Annuaire ci-dessus - ensival belgique

annuaire Forum sur liendur.be

Ce site est listé dans la catégorie Personnes : Femmes de l'annuaire Actualité du référencement et Dictionnaire

Un jour, on demanda à Bouddha:   - "Qu'est-ce qui vous surprend le plus dans l'humanité?"  Il répondit: - "Les hommes qui perdent la santé pour gagner de l'argent et qui, après, dépensent cet argent pour récupérer la santé. A penser trop anxieusement au futur, ils en oublient le présent, à tel point qu'ils finissent par ne vivre ni au présent ni au futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu".
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit