FORUM FÉMININ DU QUÉBEC POUR LES QUÉBÉCOISES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le «cerveau» du génocide rwandais condamné à la prison à vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bergère
Femme d'or de Féminibec
Femme d'or de Féminibec


Féminin
Nombre de messages : 3006
Age : 67
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Science de l\'être
Humeur : Amicale
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Le «cerveau» du génocide rwandais condamné à la prison à vie   Ven 19 Déc - 5:07:37


Le colonel Théoneste Bagosora, présenté comme le «cerveau» du génocide rwandais de 1994, a été condamné jeudi à la prison à vie par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) siégeant à Arusha (Tanzanie).

Deux autres anciens officiers de l'armée rwandaise ont été condamnés à la même peine, également pour «génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre».

«La chambre a condamné Bagosora, (Aloys) Ntabakuze, (Anatole) Nsengiyumva à la prison à vie», a déclaré le président norvégien de la chambre, Erik Mose.

«Bagosora a décidé de faire appel. C'est la déception», a déclaré à la presse peu après le verdict son avocat, Me Raphaël Constant.

Le tribunal a en revanche acquitté le quatrième accusé de ce procès, le brigadier général Gratien Kabiligi, et a «ordonné sa remise en liberté immédiate».

Le colonel Bagosora, un Hutu de 67 ans et ex-directeur de cabinet au ministère de la Défense à l'époque du génocide, a été présenté par le parquet tout au long du procès comme le «cerveau» des massacres qui ont fait, selon l'ONU, environ 800.000 morts, parmi la minorité tutsi et les Hutu modérés.

Dans ses attendus, la chambre a conclu à la responsabilité de M. Bagosora dans l'assassinat du Premier ministre de l'époque, Agathe Uwilingiyimana, des dix casques bleus belges qui étaient chargé de la protéger, de plusieurs dirigeants politiques et de massacres de Tutsi à des barrages routiers dans la ville de Kigali et dans sa région d'origine de Gisenyi (nord).

Mme Uwilingiyimana, perçue comme une modérée par la frange extrémiste du régime hutu, avait été assassinée par des éléments de l'armée rwandaise le 7 avril 1994.

Pour le procureur en chef du tribunal, Hassan Bubacar Jallow, l'assassinat des dix Casques bleus belges visait à provoquer le retrait de la force de l'ONU afin de laisser le champ libre à la machine à tuer.

Le 13 avril, la Belgique, dont le contingent était le mieux équipé et le plus efficace de la Mission des Nations unies au Rwanda (Minuar), annonçait au Conseil de sécurité sa décision de retirer ses troupes.

La chambre n'a toutefois pas retenue à l'encontre des trois condamnés la qualification d'«entente en vue de commettre un génocide».

Jusqu'à ce jour, aucun accusé du TPIR n'a été reconnu coupable de ce crime, pourtant plaidé dans presque toutes les affaires.

«Je constate quand même que le chef d'entente en vue de commettre le génocide n'a pas été retenu. C'est ce qui est important. Le fait de ne pas retenir l'entente, c'est une remise en cause de toute l'historiographie du Rwanda», a ajouté Me Constant.

Selon l'accusation, le colonel avait annoncé en 1993, en claquant la porte des négociations avec la rébellion tutsi du Front patriotique rwandais (FPR, aujourd'hui au pouvoir à Kigali), qu'il retournait dans son pays pour «préparer l'apocalypse», c'est-à-dire le génocide.

M. Bagosora, qui clame son innocence, a toujours refusé de qualifier de génocide les événements de 1994 et nie avoir jamais prononcé ces paroles.

Aloys Ntabakuze et Anatole Nsengiyumva ont été pour leur part condamnés pour avoir dirigé des unités de l'armée rwandaise coupables de massacres pendant le génocide

Agence France-Presse /Arusha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le «cerveau» du génocide rwandais condamné à la prison à vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rwanda : histoire d'un génocide
» Rwanda
» Egypte : un enfant de 4 ans condamné à la prison à vie pour meurtre
» Comment se faire des noeuds au cerveau...
» l'homme au petit cerveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum de débats :: Actualités à la UNE :: International-
Sauter vers:  

toutMontreal.com 

ref multi-annuaires: Annuaire Automatique - Annuaire Categorille - Annuaire Andrimont - Annuaire ci-dessus - ensival belgique

annuaire Forum sur liendur.be

Ce site est listé dans la catégorie Personnes : Femmes de l'annuaire Actualité du référencement et Dictionnaire

Un jour, on demanda à Bouddha:   - "Qu'est-ce qui vous surprend le plus dans l'humanité?"  Il répondit: - "Les hommes qui perdent la santé pour gagner de l'argent et qui, après, dépensent cet argent pour récupérer la santé. A penser trop anxieusement au futur, ils en oublient le présent, à tel point qu'ils finissent par ne vivre ni au présent ni au futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu".
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit