FORUM FÉMININ DU QUÉBEC POUR LES QUÉBÉCOISES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les Québécois en faveur d'une coalition

Aller en bas 
AuteurMessage
Bergère
Femme d'or de Féminibec
Femme d'or de Féminibec


Féminin
Nombre de messages : 3006
Age : 69
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Science de l\'être
Humeur : Amicale
Date d'inscription : 11/10/2008

Les Québécois en faveur d'une coalition Empty
MessageSujet: Les Québécois en faveur d'une coalition   Les Québécois en faveur d'une coalition Icon_minitime1Mar 2 Déc - 6:01:31


(Ottawa) Pour prendre la relève des conservateurs de Stephen Harper s'ils sont renversés le 8 décembre, une forte majorité de Québécois appuie la formation d'un gouvernement de coalition composé du Parti libéral et du NPD avec l'appui du Bloc québécois.

En outre, les Québécois voient d'un très bon oeil l'idée que des députés du Bloc siègent au Conseil de ministres d'un gouvernement de coalition. Toutefois, ils s'opposent dans une proportion importante à ce que Stéphane Dion, le chef démissionnaire du Parti libéral, dirige ce gouvernement.

Telles sont les grandes conclusions d'un sondage exclusif réalisé par la firme CROP pour le compte de La Presse.

Les partis de l'opposition sont en furie contre le gouvernement Harper parce qu'il n'a pas proposé, dans son récent énoncé économique, de mesures afin de stimuler l'économie canadienne. Le ministre Flaherty préfère le faire dans son prochain budget, qui, a-t-il annoncé hier, sera déposé le 27 janvier.

L'énoncé prévoyait en revanche l'abolition des subventions annuelles versées aux partis politiques pour financer leurs activités, ce à quoi les partis de l'opposition ont vivement réagi. Le gouvernement a cependant fait volte-face samedi, dans l'espoir de calmer la grogne qui pourrait entraîner sa chute.

Dès jeudi, le Parti libéral, le NPD et le Bloc québécois ont entrepris des pourparlers sur les modalités d'un gouvernement de coalition après avoir pris connaissance des intentions des conservateurs. Le vote sur l'énoncé économique, qui est une question de confiance, aura lieu le 8 décembre, jour des élections provinciales au Québec, tout comme le vote portant sur une motion de censure envers le gouvernement Harper proposée par les libéraux de Stéphane Dion.

Selon le coup de sonde de CROP réalisé auprès de 603 répondants samedi et hier, les trois partis semblent avoir bien saisi l'humeur des Québécois en engageant des négociations pour former un gouvernement de coalition.

En effet, 76% des personnes interrogées favorisent l'installation au pouvoir d'un gouvernement de coalition si les conservateurs sont défaits lundi prochain, alors que seulement 9% souhaitent la tenue d'élections générales et que 9% sont indécis.

«Les Québécois veulent tout sauf des élections, résume Maïalène Wilkins, de la firme CROP. Ils ne sont pas d'accord avec le premier ministre Stephen Harper quand il dit qu'il faudra déclencher des élections si son gouvernement est défait.»

Des ministres bloquistes

Fait intéressant, 62% des Québécois sont même d'accord pour que le Bloc québécois participe à cet éventuel gouvernement de coalition en exigeant que certains de ses députés deviennent ministres. Seulement 33% s'y opposent, tout comme le chef bloquiste, Gilles Duceppe, qui refuse catégoriquement que certains de ses députés siègent à un cabinet fédéral.

Une forte proportion des répondants (70%) croit par ailleurs que le Bloc québécois devrait se contenter d'appuyer ponctuellement le gouvernement de coalition, notamment dans les votes de confiance. Même les Québécois qui voteraient pour le Bloc si des élections avaient lieu maintenant (36% après répartition des indécis) appuient cette option dans une proportion de 86%.

Selon Mme Wilkins, de tels chiffres pourraient insuffler un nouvel élan aux pourparlers entre le Parti libéral, le NPD et le Bloc québécois.

«Il est possible que cela donne de l'élan. Mais la situation évolue tellement rapidement», a-t-elle dit.

Seul ombre au tableau, les Québécois ne veulent pas, dans une proportion de 56%, que Stéphane Dion soit à la tête de ce gouvernement de coalition. Seulement 38% appuient l'idée qu'il remplace Stephen Harper au poste de premier ministre. Voilà un des problèmes auxquels les libéraux devront s'attaquer au cours des prochaines heures, d'autant plus que Stéphane Dion compte démissionner de son poste de chef dès qu'un successeur lui aura été choisi, en mai 2009, à Vancouver.

Par ailleurs, les Québécois sont loin d'être impressionnés par les mesures contenues dans l'énoncé économique du ministre Jim Flaherty. En tout, 70% des répondants jugent que les mesures ne sont pas suffisantes pour permettre au Canada de surmonter la récession. Dix-neuf pour cent pensent le contraire tandis que 11% se disent indécis.

Toutefois, les Québécois sont plus partagés sur la proposition, maintenant retirée, d'abolir les subventions aux partis politiques. En effet, 42% des personnes interrogées y sont favorables tandis que 53% s'y opposent.

Le tapage des derniers jours aux Communes a des répercussions sur les intentions de vote des Québécois au fédéral. Les conservateurs de Stephen Harper sortent grands perdants jusqu'ici. Après répartition des indécis, le Bloc québécois recueille 36% des intentions de vote contre 28% au Parti libéral (un bond de cinq points par rapport aux résultats des élections du 14 octobre au Québec), 15% au NPD et 15% au Parti conservateur, qui avait obtenu 22% des suffrages au dernier scrutin. Toutefois, 18% des Québécois se disent indécis, refusent de répondre ou annuleraient leur vote.

La marge d'erreur de ce sondage est de 4 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Joël-Denis Bellavance /La Presse
Revenir en haut Aller en bas
cocotte
Femme d'or de Féminibec
Femme d'or de Féminibec
cocotte

Féminin
Nombre de messages : 1775
Age : 73
Emploi/loisirs : retraitée/marche
Humeur : joviale
Date d'inscription : 09/10/2008

Les Québécois en faveur d'une coalition Empty
MessageSujet: Re: Les Québécois en faveur d'une coalition   Les Québécois en faveur d'une coalition Icon_minitime1Mar 2 Déc - 10:46:01

tienstoi Ben oui les québécois ils sont pour

mais du côté de l'Aberta et du Manitoba... non
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Québécois en faveur d'une coalition
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum de débats :: Actualités à la UNE :: Politique-
Sauter vers:  

toutMontreal.com 

ref multi-annuaires: Annuaire Automatique - Annuaire Categorille - Annuaire Andrimont - Annuaire ci-dessus - ensival belgique

annuaire Forum sur liendur.be

Ce site est listé dans la catégorie Personnes : Femmes de l'annuaire Actualité du référencement et Dictionnaire

Un jour, on demanda à Bouddha:   - "Qu'est-ce qui vous surprend le plus dans l'humanité?"  Il répondit: - "Les hommes qui perdent la santé pour gagner de l'argent et qui, après, dépensent cet argent pour récupérer la santé. A penser trop anxieusement au futur, ils en oublient le présent, à tel point qu'ils finissent par ne vivre ni au présent ni au futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu".
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit